Un projet commercial à Douai ? Oui. Place du Barlet ? Non !

L’Observateur du Douaisis, dans son édition du 28 novembre, nous prête le projet d’un nouveau centre commercial place du Barlet. C’est un malentendu. L’idée de Jacques Vernier de bâtir un centre commercial place du Barlet, il y a quelques années, était une idée à la fois très mauvaise et partiellement bonne.

Mauvaise parce qu’on ne bâtit pas un projet de ce type en quelques semaines, sans concertation, sans maturation. Jacques Vernier n’a pas associé les commerçants et les habitants à une réflexion approfondie. Il s’est appuyé sur un investisseur venu de nulle part. « Un investisseur patrimonial, spécialiste des centre-ville », nous a-t-on dit. Nous avons vu. Dans l’année qui a suivi, l’investisseur en question a revendu le dossier à un fonds de pension canadien !

Surtout, le projet se fondait sur la vente de la moitié d’une magnifique place de Douai ! La place du Barlet est la seule où l’on peut stationner gratuitement à deux pas du centre-ville. Elle accueille chaque semaine le marché et chaque année la foire aux manèges. Son allée centrale amène de façon majestueuse à l’Hippodrome. Y installer un centre commercial aurait dénaturé la place. Et cela n’aurait sans doute pas aidé les commerces de centre-ville, l’est de la place du Barlet étant un peu excentré.

Pourtant, il y avait une bonne idée dans le projet de Jacques Vernier. Douai a effectivement besoin d’un investissement commercial fort en cœur de ville. Une nouvelle locomotive commerciale dynamiserait le centre comme à Valenciennes ou à Roubaix. Cet investissement devrait intervenir à proximité immédiate de la place d’Armes : place Schuman ? Au Dauphin ? A la place de l’Espace Bellain ? Plusieurs hypothèses sont envisageables.

Il faudra prendre le temps de mûrir un tel projet, d’organiser la concertation avec tous les acteurs, commerçants, artisans, habitants. Il faudra associer la CAD et s’appuyer sur l’expertise de la Région et de l’Etablissement public foncier régional. Bref, il faudra prendre le temps nécessaire. Et nous n’irons chercher un investisseur que si nous avons réussi à bâtir un projet solide, consensuel.

Bref, une locomotive commerciale à Douai : oui, nous y sommes favorables. Place du Barlet, comme l’a fait tenté Jacques Vernier ? Non, certainement pas.

Tags:,

Catégories : La campagne

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :